Entretien courant de votre Digue

Dossier 2 - Les pneus et les freins

Par Christian, Coronette de 1968 


 
 

Prenons l’exemple le plus courant des pneus 165 R 15 86 T.

165 c’est la largeur en mm

R c’est pour carcasse Radiale

15 c’est le diamètre de la jante en pouces. Pour certains pneus anciens, cette valeur est exprimée en mm.

Ex : 165 x 380. Pour convertir les mm en pouces, il suffit de diviser la valeur en mm par 25,4.

Soit 380 : 25,4 = 14,96 pouces c’est-à-dire 15 pouces.

 
 
86, c’est l’indice de charge. Si la plupart des propriétaires de Digue n’ont pas à s’en soucier, il n’en va pas de même pour ceux qui possèdent un modèle comme la Coronette ou la Baronette dont le Poids Total en charge (P.T.A.C.) dépasse les 1000 kg.

D’après le tableau que vous trouverez sur : https://www.pneus-online.fr/indices-charge-et-vitesse-conseils.html

vous pouvez voir que 86 correspond à une charge maxi par pneu de 530 kg soit 1060 kg pour les 2. Or une Coronette pèse 1050 Kg et une Baronette 1100 Kg en charge (et parfois, on dépasse ce P.T.A.C. sans le savoir.)

Même en tenant compte du report de charge sur le véhicule tracteur (poids sur la flèche) qui est de l’ordre de 50 à 70 Kg, l’indice 86 est un peu juste et je ne saurais trop vous conseiller de monter des 175 R15 95 R qui peuvent supporter 690 kg par pneu. Malheureusement, cette dimension n’existe pratiquement plus et il n’y a plus guère que sur Internet qu’on arrive encore à en trouver.

Pour ma part, j’ai carrément adopté des 185 R 15 qui sont des pneus renforcés pour camionnette et dont l’indice de charge est de 104, soit 900 kg par pneu. Ca peut paraître exagéré mais comme il m’arrive de prendre des chemins caillouteux, ils présentent l’avantage d’une excellente résistance à ce genre de traitement. Ils passent sans problème dans le passage de roue. On est juste amené parfois à tordre légèrement la patte qui maintient la gaine du frein.

Comme vous pouvez le voir sur la photo, l’indice de charge est parfois exprimé en livres anglaises (une livre vaut 0.454 kg) soit dans cet exemple : 1200 lbs x 0.454 kg = 544.80 kg. Il peut aussi être tout simplement exprimé en kg.

Quant à la lettre qui suit l’indice de charge, c’est l’indice de vitesse. Je n’en parle que pour satisfaire votre curiosité car comme nous ne dépassons pratiquement jamais le 120 km/h, on est bien en deçà des possibilités des pneus. Par exemple R correspond à 170 km/h, S à 180 km/h, T à 190 km/h, etc.… De plus, il faut savoir que le code de la route en France prévoit qu’un attelage ne doit pas dépasser 80 km/h sur route et 110 km/h sur autoroute.

Et le « MAX. INFL. PRESS . 36 PSI » ? Il correspond à la pression maximum de gonflage exprimée –tenez-vous bien- en Pound Scare Inches, c’est-à-dire en livre par pouce au carré. En fait, il suffit de prendre 7% de cette valeur pour connaître, en Kg/cm2 (ou en bar ce qui est presque pareil), la pression maxi. Soit, dans ce cas : 36 x 7 / 100 = 2.52 kg/cm2.

Vous voyez donc que pour les Coronette et Baronette, les pneus montés d’origine sont un peu limite tant en charge maxi qu’en pression maxi.

De plus, si vous gonflez vos pneus chez vous en utilisant un manomètre acheté à bas prix dans un supermarché du bricolage, il peut présenter une marge d’erreur très importante. J’en ai eu un qui affichait 2.8 kg alors qu’en réalité les pneus étaient gonflés à 3.3 kg. Soit une erreur de 500g. Et là, il y a risque d’éclatement. Je vous conseille donc, au moment du départ, de vous rendre à vitesse réduite (pour éviter de faire chauffer les pneus) à la station la plus proche pour les gonfler avec un manomètre de pro.

 


Dernier réglage : les freins. Serrez le frein à main de 2 crans. Faites tourner la roue, Si vous entendez les garnitures de frein qui « lèchent » légèrement le tambour, c’est que le frein de la caravane est bien réglé. Dans le cas contraire, desserrez le contre-écrou qui se trouve à la base du levier de frein et serrez lentement l’écrou jusqu’à entendre les garnitures qui lèchent les tambours. Rebloquez le contre-écrou. Desserrez le frein complètement et faites tourner la roue : vous ne devez plus rien entendre sinon c’est que vous avez trop serré l’écrou. Recommencez jusqu’à obtention du résultat souhaité. Et si, dans votre voyage, vous descendez un col, vous verrez comme c’est agréable de sentir la caravane qui freine à chaque sollicitation.

Sachez que si la caravane ne freine pas, ou très peu, ce sont les freins de la voiture qui font tout le travail et pour peu que votre lookeed soit un peu vieux, donc chargé d’humidité, vous risquez de vous retrouver tout d’un coup sans frein. C’est le phénomène du Fading (évanouissement): la chaleur dégagée par le frottement des plaquettes de frein sur les disques se transmet au lookeed qui entre en ébullition d’autant plus facilement s’il contient de l’eau. Or les bulles qui se forment dans le lookeed sont compressibles et la pédale va au plancher.

Remarque : un lookeed norme DOT 4 bout à 230° mais plus il contient d’eau et plus cette température tend à se rapprocher de 100°.