.Club "DIGUE" fondé en 1966 par Simone Digue et Jacqueline Verdot.
 
 
 
Tchaikovsky : Piano Concerto nr. 1
Sofia Vasheruk (piano)
Finale YPF - Live Concert - HD
 
Rencontre le 10 Avril 2018 avec Madame
 
 


Le club proposait des écussons une assurance pour les adhérents et beaucoupd'autres informations.

Madame Verdrot présente Madame Digue comme une bombe ! une personne qui n’arrêtait jamais.
Qui avait toujours une idée. Elle était toujours la première à foncer ! Simone Digue était chaleureuse et gai.
Je ne l’ai jamais vu faire la tête ! mais plutôt à rire ! elle était familière, attirante, sympathique, franche.

On pouvait lui parler elle vous écoutait. Elle avait un franc parlé. Elle ne prenait pas de gants.
Elle disait ce qu’elle pensait. Elle n’a pas toujours plu à tout le monde car elle disait la vérité.

Pierre Digue aussi parfois était comme ça mais en général il était un homme calme, réservé, presque timide
et souvent en retrait.

Quand il y avait des problèmes avec les employés et les syndicats à l'usine, Simone Digue allait droit au but.
Elle réunissait tout le monde, mettait tout sur la table et rapidement les problèmes étaient réglés.
Un problème avec un employé ?
Simone Digue lui venait en aide : "tu as des problèmes d'argent ?" elle lui faisait une avance".

François : Monsieur et Madame Digue étaient des personnes passionnées n'est ce pas Madame Verdrot ?

Madame Verdrot : ils faisaient leur métier avec coeur.


   
 
   
  Page en construction et en relation avec la page #22 (depuis l'historique Digue)
   
 
 
 
 
 
 
   
   
  Le club Digue, ici (dans les années 80).
   
  Et ici également.