Depuis
1955

 

La première explication du succès des caravanes de Pierre Digue était leurs tarifs imbattables
et tout en proposant des caravanes solides.

La seconde grande force était :

un réseau de concessionnaires et d'agents qui va être pensé dès 1955, se mettre en place à partir de 1956 et qui n'arrêtera plus de se développer partout en France.



 
Pierre Digue va précipiter le marché de la caravane en France, avec les 1ères importations
anglaises. Alexandre Sterckeman n'attendait que cela : livre "la belle histoire des caravanes
Sterckeman"
 
Youtube : Offenbach - Orpheus in the Underworld : Infernal Galop (Can Can)
 
Chronologie et ascension d'un réseau qui deviendra le plus grand.
(en cours de montage...)
 
 
1956/57 : 1 agent Monsieur Biré qui en 1958
lancera dans le Nord les caravanes "STAR".
56/57 : 1 nouvel agent M. DIEU à Calais.
La liste s'agrandit. Pierre Gouju
(caravanes "Ma Coquille")
rejoint le réseau.
 

"La Hutte" en cours d'année
rejoint le réseau.

GIF-Sur-YVETTE pour la fabrication des Sprite anglaises sous licence en 1958.
Des petits changements dans le réseau...
"Prestige" 1959 1 essieu (création Pierre Digue, existait en double essieu voir rubrique "modèle")
Publicité de 1959 (les Sprite France sous licence anglaise)
vu dans le livre "l'esprit du camping" de France et Elisabeth Poulain
à propos de "Caravane Accessoires Pierre Digue & Cie"
distributeur Ateliers Pierre Gouju à Orléans (45)
 
 
Pierre Gouju a travaillé pour Pierre Digue en tant qu'ébéniste sans doute durant la construction des "Sprite française" à partir de 1957. Pierre Gouju à conçu les caravanes "Ma coquille" ici
 
"Monsieur Gouju était un homme drôle, souriant et très aimable !
il portait toujours un petit chapeau melon.
Il était très ami avec les "Digue".
Michel Dailliez.
 
 
"Monsieur Gouju était très ami avec les Digue. Madame Digue l'aimait bien et ils étaient toujours d'accord !
ils blaguaient rigolaient ensemble tout le temps ! surtout Madame Digue !"
Jacqueline Verdrot.

Photo de droite, soirée au rallye de la neige Club Digue en 1966
Simone Digue dans un sketch avec Monsieur Verdrot.
 
"A Nantes, Monsieur Sorin, ancien mécanicien a commencé tôt aussi, en 56/57"
Michel Dailliez
 
Le centre Allier de Caravanes vers 1959.
 
"Je me souviens bien de Monsieur Nicolas qui était déjà agé. Ce Monsieur avait 20 ans peut être 25 ans de plus que moi. Dans les années 60, j'ai eu l'occasion de lui rendre visite au détour d'un passage dans cette région".
Michel Dailliez
 
........