Pierre Digue
Siège social : 74 rue du commerce Paris XVe de 1945 à 1976.
 
 
 
Cette photo est prise dans les ateliers.
De gauche à droite : Monsieur Pagnier, Madame et Monsieur Digue et Madame ?
un verre au dessus de Madame Pagnier.
 
La joyeuse soirée dans les ateliers est ici
 
 
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 3589W 569
Un document historique de 1955 signé de Pierre Digue.
 
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 3589W 569
 
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 3589W 569
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 1785W 283
 
Lié sans doute à l'importation des caravanes "SPRITE" anglaises. En 1955, Pierre Digue va exposer quelques caravanes anglaises à l'occasion d'un salon nautique sur les bords de Seine près du Champ-de-Mars à Paris et effectuer un sondage. Peut être avait-il déjà vendu quelques caravanes en 1955.
Une modification survenue en 1957 :
Pierre Digue construit alors sous licence les "SPRITE" anglaises avec porte à droite, suite à la brutale augmentation des coûts d’importation sous le gouvernement Du Général de Gaulle.
 
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 1785W 283
 
Source : Archives départementales de Paris. Cote : 1785W 287
DIGUE S.A.
le 06.04.1982 doit correspondre avec le nouveau repreneur groupe "Rozoy-France".
Il y a des actes (modifs) en 1970 - 1971 - 1975 - 1978 (recherches en cours...).
 
 
 
 
 
Pierre Digue très tôt va importer d'Angleterre des pièces et des accessoires pour ses clients et pour équiper les "Passe partout", les caravanes et aussi pour les bateaux. Il en ramène lors de ses voyages outre manche.

PIECES IMPORTEES : pompes électriques STUART pour "L'eau magique" - robinets contacteurs - produits pour WC chimiques - WC chimiques "RACASAN" - chauffages à catalyse "FIRSIDE" - marche pieds - serrures de portes - bloc porte caoutchouc - lampes murales à gaz - manchons d'allumage pour ces lampes - verres pour ces lampes - gicleurs - coupelles etc.


Michel Dailliez : "A noter qu'à l'époque l'éclairage intérieur des caravanes anglaises se faisait au gaz.

BOULES D'ATTELAGES (rotules). Les SPRITE ou du moins les anglaises étaient équipées de boites d'attelage de marque "BB" ces boites comportaient une tête de diamètre 50,8 (dimensions anglaise) or en France par la suite les boites d'attelage sont passées à une norme européenne à 50.

On pouvait atteler une caravane anglaise ( 50,8 ) sur une rotule Française de 50 (mais ATTENTION danger de décrochage, vu le jeu). Par contre l'inverse n'était pas possible. A ce sujet, certains constructeurs Français utilisaient des rotules de 42 et de 48. La gamme des rotules en France était 32-34-36-38-42-48-50 les rotules de 32 à 34 étaient adoptées pour les remorques bagageres ou légères".
 
 
"Lors de l'importation des "SPRITE", DIGUE proposait un chauffage anglais à catalyse (pétrole) le FIRSIDE qui chauffait très bien. Il était mobile et il pouvait être placé dans différents endroits de la caravane. On l'alimentait avec une bombonne en verre contenant 3 litres de pétrole (BP) désodorisé. C'était le principe d'une lampe à pétrole avec une grosse mèche circulaire qu'on allumait avec une allumette tout simplement. Là aussi on ressentait une légère odeur de combustion, mais supportable". Michel Dailliez